06 80 93 07 46
obatalaprod.com@gmail.com

Percussions augmentées

Présentation

Le but de ces ateliers est de créer une conscience du geste, du rythme, de la musique. De cette expérience artistique doit découler un répertoire sensoriel unique. Expérimenter la réalité augmentée, c’est avant tout percevoir notre réalité par l’imaginaire. La pratique artistique est accompagnée d’une conscience du processus de création, de réalisation et d’une dynamique de laboratoire. Car augmenter la réalité c’est chercher un moyen d’expression plus large, libérer des contraintes de l’instrument.

C’est aussi repousser les limites de sa propre perception : les mondes sonores et visuels créent une réalité augmentée subjective. Cette pratique de la percussion augmentée est très intéressante au cycle 4 car elle favorise la coopération. Il s’agit d’agir ensemble puisque les actions des uns ont un impact sur la création finale >>> Apprendre à s’écouter d’abord, à se parler ensuite, pour construire des échanges en conscience.

Ces ateliers développent la technique instrumentale grâce à la pratique de la percussion. Ils favorisent la compréhension de la logique de la commande/programmation que représentent l’augmentation des percussions et l’interactivité visuelle. Ces compétences acquises créent une réalité augmentée : les participants entrent dans un espace de liberté qui les amène vers une pratique artistique authentique.

 

Enjeux artistiques

Il s’agit soit:

– De mettre sur scène les élèves pour qu’ils représentent leurs envies, leurs idées, leur engagement, et tout en assurant leur sécurité affective : l’art est une prise de risque qui favorise l’estime de soi et le développement personnel.

– D’enregistrer la création musicale (expérimentation de l’enregistrement photographique et de ses enjeux techniques et artistiques) afin de mettre en musique le film créée en stop motion. 

Enjeux pédagogiques

Utilisation d’un langage spécifique

Démarche scientifique d’investigation: questionnement – Hypothèses – Expérience – Conclusion – Communication

Analyse, anticipation et séquençage: aide aux problèmes complexes

Place de l’erreur comme véritable élément de progression

Mise en place de situation problèmes ludiques 

Supports artistiques

Polyrythmie d’Afrique de l’ouest

Rythme antillais

Polyrythmie Brésilienne

Rythme de percussions corporelles

> TECHNIQUE D’ORCHESTRATION PAR SOUND PAINTING (IMPROVISATION DIRIGÉE)

Laboratoire vidéo

Phase 1: Entrée dans l’activité : Comprendre le stop motion

Phase 2: Recherche et mise en commun. Créer l’histoire, et grâce au stop motion ne pas limiter son imagination à ce que l’on sait faire. Il s’agit de déplacer nos propres limites.

Phase 3: Application

– Récolte et fabrication des images selon les envies et possibilités de chacun.

– Présentation des images montés et échanges, affinage en collectif.

– Mise en place des différents éléments scénographiques et outils d’interactions les uns après les autre.

– Réalisation du film en stop motion (images par images)

Phase 4: Synthèse

– Mise en place du spectacle avec tous les éléments et répétitions

– Ecriture d’une structure >>> trace écrite: notion de partition et de langage artistique.