06 80 93 07 46
obatalaprod.com@gmail.com

Le corps en rythme, percussions corporelles et onomatopées chantées​

Présentation du projet

« Le corps en Rythme » est un projet musical qui vise à ouvrir les élèves de primaire et de secondaire vers la connaissance et la pratique d’une musique non occidentale.

Ce projet vise à découvrir et pratiquer la percussion corporelle, à ressentir le rythme en interaction avec tous les participants.

Le but est ici de produire une œuvre collective qui regroupe la percussion corporelle (le corps en rythme produit le mouvement comme en danse, mais aussi la musique) et le chant. C’est une musique bien vivante qui s’inspire de pratiques ancestrales (le Gum Boots né dans les mines d’Afrique du Sud, le Saman percussions corporelles indonésiennes, …) mais aussi très contemporaines (certaines mouvances du hip hop, pratique vulgarisée notamment par le groupe Stomps).

La finalité de ce projet d’environ 10 heures consiste en la réalisation d’un spectacle, ou dans l’enregistrement d’une vidéo (pour les établissements bénéficiant d’une classe ou d’un club cinéma). La percussion corporelle sera accompagnée de chants d’onomatopées afin de travailler le sensoriel rythmique en projetant la musique au-delà du corps grâce à la voix et sa puissance mélodique. Enfin, le projet sera mis à disposition sur l’ENT de l’établissement.

Problématique :

L’idée force de ce projet est d’une part la découverte d’un style musical à part entière, d’un patrimoine non occidental et symbolique d’un métissage culturel ; et d’autre part la participation à la création d’une œuvre collective et le développement de toutes les attitudes individuelles et sociales que cela implique. 

L’enjeu de ce projet est tout d’abord un enjeu personnel : l’appropriation de notre outil corporel au service d’une expression artistique collective, dans le but de prouver que le partage et l’échange entre les individus, entre les corps, entre les consciences est un enjeu majeur d’enrichissement personnel et d’agir ensemble.

« Créer sa musique, sa danse et son chant de l’onomatopée, au slam. Une expression contemporaine d’un art du vivant. Des mains à la voix, une musique chorégraphique »

Objectifs pédagogiques :

Les objectifs visés sont les suivants :

– Enrichir sa conduite perceptive au contact de musiques méconnus des élèves.

 – Induire une écoute et une intuition corporelle, c’est à dire s’approprier son corps par et dans le rythme.

– Travailler la coordination et la motricité

 – Travailler l’agir ensemble et l’esprit d’équipe

 – Participer à un projet collectif au travers de la réalisation d’une oeuvre musicale.

– Créer un lien entre différentes disciplines (Arts Plastiques, Français, Musique, Cinéma) autour d’un projet fédérateur. 

« Toutes les compétences qui découlent de ces objectifs sont tirées des domaines de « la voix et du geste » et « du temps et du rythme » des programmes de l’enseignement d’éducation musicale » 

Démarche envisagée :

Le corps est utilisé comme un instrument. A la manière d’une batterie humaine, l’élève doit découvrir différentes sonorités corporelles et apprendre à les maitriser. Il s’agit aussi de permettre aux participants de jouer avec leurs corps de manière primitive et intuitive : un geste = un son.

Le touché doit être envisagé comme un moyen de communiquer, de dire, d’exprimer une œuvre artistique : le corps est un outil de l’expression du sensible.

Travail autour d’une œuvre de référence (travail sur l’écoute et la perception), Apprentissage de deux chants d’onomatopéeApprentissage de la polyrythmie corporelle, Mise en forme d’un cadre collectif (mise en scène et scénographie simple) pour la représentation du spectacle ou l’enregistrement du chant et des « percussions ».